Comment bien gérer son entreprise d’électricité?

//Comment bien gérer son entreprise d’électricité?

Comment bien gérer son entreprise d’électricité?

Obtenir des chantiers pour assurer son chiffre d’affaire

Le chiffre d’affaires dépend de la taille de votre entreprise et de la cible de la clientèle.

Un artisan réalisant des chantiers uniquement chez les particuliers (100k€ à 130 k€ CA ht) n’aura pas le même objectif qu’une PME travaillent en appel d’offres.

NB : l’erreur régulière est de vouloir générer du CA en grévant trop fortement ses marges.

 

Optimiser les charges

Les achats : c’est le nerf de la guerre et pourtant c’est le poste qui est régulièrement survolé et/ou l’effort ne se fait que sur quelques références connues et consommées régulièrement (disjoncteur etc…).

 

Un bon seuil pour le réseau NEWSELEC est d’être inférieur à 35 % d’achats.

Ex : pour une TPE de 3 salariés, avec un CA de 300k€ , la bonne fourchette devrait se situait entre 100 k€ et 120 k€.

 

Faire appel à une structure qui négocie pour l’artisan ses achats permet d’obtenir un impact rapide et concret sur son total d’achats.

Dans notre exemple, 10 % d’économies augmenterait la trésorerie de 12 000 € par an.

 

Le résultat comptable

Celui-ci est déterminé par le taux de marge qui est un critère de pérennité pour une TPE.

Il faut vendre à un bon prix et acheter à un bon tarif.

Nul ne sert de négocier des tarifs plus bas si c’est pour baisser le prix de vente de la même manière. Votre taux de marge en prendrait un sacré coup.

 

Deux solutions : être un bon vendeur et faire signer des devis sans négociations ou arriver à faire baisser ses couts d’achats.

 

Le chiffre d’affaires moyen d’un électricien est 180 000 € ht.

2019-05-17T11:26:57+00:00 17 mai 2019|Non classé|